Passer au contenu
La-dysphorie-de-genre

La dysphorie de genre

La dysphorie de genre n’est PAS liée à l’orientation sexuelle.

Ce que j’attends de toi :

  • Aide-moi à comprendre les émotions que je ressens
  • Accepte-moi pour que je m’accepte
  • Aide-moi à faire face à mon environnement et à équilibrer mon être intérieur
  • Sois mon refuge de sécurité 

La dysphorie de genre est un terme médical utilisé dans le manuel de l'Association américaine de psychiatrie (APA) pour décrire la détresse d'une personne transgenre face à un sentiment d'inadéquation entre son genre assigné et son identité de genre. Au fur et à mesure des révisions de ce manuel, les expressions transsexualismeincongruence de genre puis dysphorie de genre ont été successivement utilisées.  

La dysphorie de genre

J’ai une dysphorie de genre (DG)

Ce qui signifie:

  • Je suis un garçon « emprisonné » dans un corps qui n’est pas le mien. (Sophie, 15 ans)
  • Je sens que j’appartiens au sexe opposé. (Liam, 10 ans)
  • Je ne corresponds pas à ce que je ressens, ce que je suis en réalité. (Marie, 13 ans)
  • J’ai des difficultés à faire ce que je devrais faire avec le sexe qui m’a été attribué. Ils imaginent que j’appartiens à l’autre sexe. (Hélène, 17 ans)
  • Je me sens emprisonnée dans le mauvais corps. Je ressens, je fonctionne et je réagis comme une fille. (Nicolas, 18 ans)
  • Je suis dans une lutte constante pour équilibrer ce que je ressens avec la façon dont je dois me comporter conformément à mon sexe biologique. (Iva, 16 ans) 

Copyright Upbility 2022

affiche gratuite upbility.fr  

Article précédent Limiter le temps d'écran
Articles suivant Les troubles de l'humeur et les adolescentes