Passer au contenu
Libérer-le-pouvoir-de-l-inclusion

Libérer le pouvoir de l'inclusion

Libérer le pouvoir de l'inclusion : Comment le soutien parallèle dans l'enseignement spécialisé transforme les salles de classe

L'inclusion dans l'éducation est une composante essentielle de la promotion de l'égalité des chances pour tous les élèves, quels que soient leurs capacités ou leurs handicaps. Le soutien parallèle dans l'enseignement spécialisé est une approche qui encourage les élèves ayant des besoins particuliers à apprendre aux côtés de leurs camarades au développement normal dans une classe d'enseignement général. Ce modèle inclusif permet aux élèves de bénéficier d'un environnement d'apprentissage diversifié, favorisant la croissance scolaire et le développement social. Dans cet article de blog, nous examinerons comment le soutien parallèle dans l'enseignement spécialisé peut transformer les classes, en nous concentrant sur la collaboration, le co-enseignement, l'enseignement différencié, les relations avec les pairs, la technologie d'assistance, la conception universelle de l'apprentissage (UDL), ainsi que l'évaluation et le suivi continus.

Le rôle de la collaboration dans le soutien parallèle à l'éducation spéciale

La collaboration est au cœur de la réussite du soutien parallèle dans l'enseignement spécialisé. Les enseignants, le personnel de soutien, les thérapeutes et les parents doivent travailler ensemble pour créer un environnement favorable et inclusif pour tous les élèves. Cette approche collaborative garantit que les plans d'enseignement individualisés (PEI) sont élaborés et mis en œuvre de manière efficace, en répondant aux besoins et aux capacités uniques de chaque élève.

Les principales parties prenantes impliquées dans la collaboration sont les suivantes

Les enseignants de l'enseignement général : ils sont chargés de dispenser le programme scolaire et de veiller à ce que tous les élèves, y compris ceux qui ont des besoins particuliers, puissent accéder et participer aux activités d'apprentissage.

Les enseignants spécialisés : Ils dispensent un enseignement spécialisé et apportent un soutien aux élèves ayant des besoins particuliers, en veillant à ce que les objectifs de leur plan d'enseignement individualisé soient atteints.

Personnel de soutien : Les assistants, les orthophonistes, les ergothérapeutes et d'autres spécialistes peuvent travailler avec les élèves individuellement ou en petits groupes pour répondre à des besoins spécifiques et soutenir leur développement scolaire et social.

Les parents : Les parents jouent un rôle clé dans le soutien de l'éducation de leur enfant en fournissant des informations précieuses sur les points forts, les besoins et les préférences de leur enfant.

Lorsque ces parties prenantes travaillent ensemble de manière efficace, les avantages sont nombreux. La collaboration permet de mieux comprendre les besoins de chaque élève, ce qui permet de personnaliser l'enseignement et le soutien. En outre, les classes collaboratives favorisent un sentiment de communauté et d'appartenance pour tous les élèves, promouvant des attitudes positives à l'égard de la diversité et de l'inclusion.

Quand un enfant a-t-il besoin d'un soutien parallèle ?

Un enfant peut avoir besoin d'un soutien parallèle dans son parcours éducatif lorsqu'il a des besoins particuliers ou des handicaps qui nécessitent une aide ou des adaptations supplémentaires pour réussir dans une classe ordinaire. Pour déterminer si un enfant a besoin d'un soutien parallèle, il faut procéder à une évaluation complète qui prend en compte les besoins, les points forts et les difficultés propres à l'enfant. Certains facteurs peuvent indiquer la nécessité d'un soutien parallèle :

Difficultés scolaires : Si un enfant a constamment du mal à répondre aux attentes du niveau scolaire ou à progresser dans le programme d'enseignement général, il peut bénéficier d'un soutien parallèle pour répondre à ses besoins d'apprentissage spécifiques.

Problèmes sociaux ou comportementaux : Les enfants qui éprouvent des difficultés dans les interactions sociales, la communication ou qui présentent des comportements difficiles peuvent avoir besoin d'un soutien parallèle pour développer des compétences sociales appropriées et des stratégies d'autorégulation.

Handicaps reconnus : Les enfants qui ont été diagnostiqués avec des handicaps spécifiques, tels que les troubles du spectre autistique, le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH), les difficultés d'apprentissage ou les handicaps physiques, les besoins éducatifs spéciaux, peuvent avoir besoin d'un soutien parallèle pour accéder au programme d'enseignement général et participer pleinement à la classe.

Plan d'enseignement individualisé (PEI) : Si un enfant a été évalué et jugé admissible à des services d'éducation spéciale, il peut avoir un PEI qui décrit les aménagements, les modifications et les services de soutien nécessaires. Les soutiens concomitants peuvent contribuer à la mise en œuvre efficace de ces plans dans un environnement inclusif.

Recommandations professionnelles : Les enseignants, les psychologues scolaires, les thérapeutes et les autres professionnels impliqués dans l'éducation d'un enfant peuvent recommander des aides concomitantes s'ils pensent qu'elles seront bénéfiques pour le développement scolaire, social ou émotionnel de l'élève.

Il est important de noter que les besoins de chaque enfant sont uniques et que la décision de mettre en œuvre un soutien concomitant doit être prise au cas par cas. La collaboration entre les enseignants, les parents et les spécialistes est essentielle pour déterminer les stratégies de soutien les plus appropriées et les plus efficaces pour chaque enfant.

Stratégies de co-enseignement pour réussir

L'inclusion dans l'éducation

Le co-enseignement est une stratégie puissante de soutien parallèle dans l'enseignement spécialisé, car il permet aux enseignants de l'enseignement général et de l'enseignement spécialisé de travailler ensemble pour dispenser l'enseignement. Cette collaboration peut prendre différentes formes, telles que l'enseignement en équipe, l'enseignement en station, l'enseignement parallèle ou l'enseignement alternatif. Le co-enseignement garantit que tous les élèves, y compris ceux qui ont des besoins particuliers, reçoivent le soutien et les adaptations nécessaires pour réussir dans une classe inclusive.

Les avantages du coenseignement sont les suivants

  • un meilleur accès au programme d'enseignement général pour les élèves ayant des besoins particuliers
  • Un soutien plus individualisé pour tous les élèves, car les enseignants peuvent répondre plus efficacement aux divers besoins d'apprentissage.
  • Amélioration du développement professionnel des enseignants grâce au partage de l'expertise et à la collaboration
  • Amélioration du climat de la classe, car les élèves observent et apprennent de la collaboration positive entre les enseignants.

Pour une mise en œuvre réussie du coenseignement, les enseignants doivent

  • Définir clairement leurs rôles et responsabilités.
  • Planifier et communiquer régulièrement pour assurer une collaboration pédagogique sans faille.
  • développer une vision et des objectifs communs pour leur classe
  • s'engager dans un développement professionnel continu afin d'améliorer leurs compétences en matière de coenseignement 

Enseignement différencié : répondre aux différents besoins d'apprentissage

L'enseignement différencié est un élément essentiel du soutien parallèle à l'éducation spéciale. En modifiant le contenu, le processus, le produit et l'environnement d'apprentissage, les enseignants peuvent répondre aux besoins individuels et aux styles d'apprentissage de tous les élèves, y compris ceux qui ont des besoins particuliers.

Les stratégies de mise en œuvre de la différenciation en classe sont les suivantes

  • varier le niveau de difficulté ou de complexité des devoirs et des tâches
  • Fournir de multiples moyens de représentation (visuels, auditifs, kinesthésiques, etc.)
  • proposer aux élèves différents moyens de démontrer leur compréhension et leurs compétences
  • adapter le rythme et la séquence de l'enseignement pour répondre aux besoins d'apprentissage individuels.

L'enseignement différencié ne profite pas seulement aux élèves ayant des besoins particuliers, il favorise également la croissance et le développement de tous les élèves de la classe. Lorsque les enseignants adoptent la différenciation, ils créent un environnement dans lequel chaque élève peut s'épanouir et atteindre son plein potentiel.

Établir des relations positives avec les pairs

L'inclusion dans l'éducation

Les relations entre pairs jouent un rôle important dans la réussite du soutien parallèle dans l'enseignement spécialisé. En encourageant les interactions positives entre les élèves ayant ou non des besoins particuliers, les enseignants favorisent le développement social, réduisent la stigmatisation et créent un environnement d'apprentissage inclusif.

Les stratégies visant à promouvoir les interactions positives entre pairs sont notamment les suivantes

  • Instaurer une culture du respect, de l'empathie et de la coopération dans la classe
  • Encourager les activités d'apprentissage en collaboration, telles que le travail en groupe ou l'enseignement par les pairs.
  • Enseigner explicitement les compétences sociales, en donnant aux élèves la possibilité de pratiquer et de développer ces compétences dans un environnement favorable.
  • Modéliser un comportement approprié et respectueux lors des interactions avec les élèves et les pairs.

Des relations positives avec les pairs aident non seulement les élèves à développer des compétences sociales essentielles, mais contribuent également à l'amélioration des résultats scolaires. La recherche a montré que les élèves qui ont un sentiment d'appartenance et de connexion avec leurs pairs sont plus susceptibles d'être engagés et motivés dans leur apprentissage.

Technologie d'assistance : Améliorer l'accessibilité et la participation

L'inclusion dans l'éducation

Les technologies d'assistance peuvent jouer un rôle clé dans le soutien à l'éducation spéciale en parallèle, en augmentant l'accessibilité et en promouvant la participation des élèves ayant des besoins particuliers. Des logiciels de synthèse vocale aux dispositifs de communication et aux claviers modifiés, les outils technologiques d'assistance peuvent aider les élèves à surmonter les obstacles et à participer plus pleinement au processus d'apprentissage.

Pour intégrer efficacement la technologie d'assistance dans la classe, les enseignants doivent

  • Identifier et évaluer les besoins individuels des élèves afin de déterminer les outils et les soutiens appropriés.
  • collaborer avec des spécialistes, tels que des ergothérapeutes ou des spécialistes des technologies de l'information, afin de garantir une utilisation efficace des technologies de l'information en classe
  • former et soutenir les élèves, les enseignants et les parents dans l'utilisation des appareils et des logiciels informatiques.
  • Contrôler et évaluer en permanence l'efficacité de l'EJ pour soutenir l'apprentissage des élèves et procéder aux ajustements nécessaires.

Conception universelle de l'apprentissage : Créer des environnements inclusifs

L'inclusion dans l'éducation

 La conception universelle de l'apprentissage (CUA) est un cadre éducatif qui vise à créer des environnements d'apprentissage accessibles et attrayants pour tous les apprenants, indépendamment de leurs capacités ou de leurs handicaps. En appliquant les principes de l'UDL, les éducateurs peuvent s'assurer que le soutien parallèle à l'éducation spéciale est plus efficace et inclusif.

Les principes de l'UDL sont les suivants

  • Fournir de multiples moyens de représentation : offrir aux élèves divers moyens d'accéder à l'information et de s'y engager, tels que des supports visuels, auditifs ou kinesthésiques.
  • Fournir de multiples moyens d'action et d'expression : permettre aux élèves de démontrer leur compréhension et leurs compétences de différentes manières, telles que l'expression écrite, orale ou créative.
  • Fournir de multiples moyens d'engagement : Stimuler la motivation et l'intérêt en offrant des choix, des défis et des possibilités de collaboration.


Lorsque les principes de l'UDL sont intégrés dans les aides parallèles à l'enseignement spécialisé, les élèves ayant ou non des besoins particuliers peuvent bénéficier d'un environnement d'apprentissage plus inclusif et plus accessible, qui répond à leurs forces et à leurs besoins divers.

Mesurer le succès : Évaluer et suivre les progrès

L'évaluation continue et le suivi des progrès sont des éléments essentiels d'un soutien parallèle efficace dans l'enseignement spécialisé. Une évaluation régulière permet aux enseignants de recueillir des informations sur l'apprentissage des élèves et d'adapter les stratégies d'enseignement et de soutien en conséquence.

Les types d'évaluation et leurs applications sont les suivants

  • Les évaluations formatives : Ces évaluations continues fournissent un retour d'information en temps réel, ce qui permet aux enseignants de procéder aux ajustements pédagogiques nécessaires pour soutenir l'apprentissage des élèves.
  • Évaluations sommatives : Elles évaluent l'apprentissage des élèves à la fin d'une unité ou d'une période d'enseignement, en fournissant des informations sur les progrès et les résultats globaux.
  • Évaluations des performances : ces évaluations demandent aux élèves d'appliquer leurs aptitudes et leurs connaissances dans des contextes authentiques, démontrant ainsi leur compréhension et leurs compétences.


En utilisant une combinaison de types d'évaluation, les enseignants peuvent s'assurer que le soutien parallèle à l'éducation spéciale est efficace pour répondre aux divers besoins de tous les élèves.

 Conclusion
Le soutien parallèle dans l'enseignement spécialisé a le pouvoir de transformer les classes en favorisant l'inclusion, l'équité et la réussite de tous les élèves. En adoptant la collaboration, le co-enseignement, l'enseignement différencié, les relations positives avec les pairs, la technologie d'assistance, la conception universelle de l'apprentissage, l'évaluation et le suivi continus, les éducateurs peuvent créer un environnement d'apprentissage inclusif et favorable où chaque élève a la possibilité de s'épanouir.

Le pouvoir de transformation du soutien parallèle dans l'enseignement spécialisé ne réside pas seulement dans sa capacité à répondre aux besoins uniques des élèves handicapés, mais aussi dans sa capacité à enrichir l'expérience éducative de tous les élèves. Les classes inclusives favorisent l'empathie, la compréhension et la collaboration entre les élèves, jetant ainsi les bases d'une société plus inclusive et plus équitable.

En mettant en œuvre ces stratégies et en adoptant le pouvoir de l'inclusion, les éducateurs peuvent libérer le potentiel de chaque élève, en l'aidant à réussir sur le plan scolaire et à s'épanouir sur le plan social. Il est de notre responsabilité, en tant qu'éducateurs, de veiller à ce que tous les élèves, quels que soient leurs capacités ou leurs handicaps, aient la possibilité d'apprendre, de grandir et de réaliser leur plein potentiel dans un environnement d'apprentissage favorable et inclusif.

situations-sociales-le-harcelement-scolaire-flip-card-series situations-sociales-estime-de-soi-flip-card-series

Contenu original de l'équipe de rédaction d'Upbility. La reproduction de cet article, en tout ou en partie, sans mention de l'éditeur est interdite.

Vous pouvez également lire 

Article précédent Problèmes de comportement. Un guide complet de prise en charge