Des vacances d’été réussies pour les enfants avec TDAH | Upbility FR

Ils ont beau être en vacances, les enfants ont néanmoins besoin d’un cadre et de soutien pour mettre à profit les deux mois d’été

Rae Jacobson

Les vacances d’été sont toujours un moment que l’on attend avec impatience, mais pour les enfants présentant un TDAH (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) et leurs parents, les longues journées, de nouvelles activités et le manque de cadre structurel peuvent rapidement faire tourner les choses au désastre. Voici quelques suggestions pour aider les enfants avec TDAH (et leur parents) à passer des vacancessous le signe du divertissement et de la détente.

Maintenez un rythme et des horaires

Lorsque les vacances arrivent et que la température grimpe, il est tentant de changer de rythme et de passer l’été en mode détente, voire paresse. « Garder un cadre horaire est important, déclare Mandi Silverman, psychologue clinique et scolaire au Child Mind Institute. Établir et maintenir des horaires de vacances facilitera la vie des enfants en matière d’organisation, de gestion sereine des transitionset de retourapaisé à une routine plus stricte à la rentrée.

  • Les centres de loisirs (avec ou sans hébergement) sont une façon d’occuper les enfants pendant les grandes vacances, mais les activités culturelles et les stages sportifs offrent également une manière de structurer les journées d’été. Les bibliothèques, centres culturels et parcs publics proposent aussi souvent des activités gratuites.
  • Mettez-vous d’accord sur une heure de coucher et de lever, et respectez-les. Une routine régulière de sommeilramènera le calme à la fin de la journée et rendra les matins plus sereins.
  • Prenez vos repas à heures régulières, même si vous faites un pique-nique. Se nourrir à heure fixe (y compris les goûters) évitera les petites faims qui finissent en grandes crises, et donnera un certain cadre même aux journées les plus décontractées.
  • Si votre enfant prend un traitement médicamenteux pour son TDAH et que vous envisagezd’arrêter ce traitement pendant les vacances, prenez le temps de peser le pour et le contre. Rappelez-vous que le TDAH a des effets en dehors de la seule attention en classe : suivre les règles d’un sport, et pouvoir jouer avec les autres enfants en centre de loisirs est également important.
  • « Instaurez un emploi du tempsen partie structuré pour les activités familiales : le lundiun film, le mardi le parc, etc, déclare Dr. Silverman. De cette façon, toute la famille saura ce qui est prévu et quand, ce qui facilitera la gestion du quotidien et rendra les transitions moins stressantes. »

Fixez des objectifs pour l’été

Profitez de l’étépour aider votre enfant à se fixer quelques objectifs spécifiqueset offrez encouragements et récompenses à chaque fois qu’il s’en rapproche. Voici quelques idées d’objectifs pour les vacances :

  • Améliorer ses compétences dans des domaines où il n’a pas le temps de s’entraîner pendant l’année scolaire : faire du vélo sans les petites roues, apprendre à jouer une chanson entière à la guitare ou lire toute une série de romans jeunesse.
  • Perfectionner certains comportements : suivre les consignes la première fois qu’on lui demande quelque chose, éviter de couper la parole aux gens ou ranger ses chaussures au même endroit tous les jours.

Les enfants présentant un TDAH ont souvent des difficultés à attendre une récompense éloignée dans le temps, c’est pourquoi leur promettre quelque chose à la fin de l’été n’est pas la meilleure solution pour les motiver. Au lieu de cela, offrez-leur de petites récompenses pour chaque progrès à court terme, par exemple aller manger une glace en fin de semaine ou une heure d’écran supplémentaire. En fin d’été, vous pourrez les féliciter d’avoir tenu leurs engagements en organisant une sortie un peu exceptionnelle, comme une journée dans un parc d’attraction.

« N’oubliez pas, quel que soit l’objectif choisi par l’enfant, l’important n’est pas d’atteindre la perfection mais qu’il ou elle fasse des efforts pour réussir, explique Dr. Silverman. Alors assurez-vous de féliciter votre enfant pour avoir essayé et ne vous focalisez pas seulement sur le résultat final. »

Evitez les surprises

L’été est le moment idéal pour que les enfants présentant un TDAH fassent de nouvelles expériences : cours de natation, centre de loisirs, journées à la plage, etc. Mais qui dit nouvelles expériences dit nouvelles stimulations et nouvelles règles avec un court temps d’adaptation. Quelles que soient les activités prévues, préparer votre enfant à l’avance l’aidera à passer des moments de meilleure qualité et plus détendus.

  • Afin de préparer les enfants à de nouvelles activités, Dr. Silverman conseille de prendre le temps de discuter calmement de la journée qui s’annonce pour l’enfant. Par exemple, si votre enfant commence des cours de natation, vous pouvez lui dire : « Demain matin, je te déposerai à la piscine. Une fois là-bas, tu iras dans les vestiaires et mettras ton maillot de bain. Après, ton moniteur ou ta monitrice viendra te chercher pour t’emmener à la piscine. » Aider votre enfant à visualiser le programme de la journée facilitera les transitions, réduira son anxiété et lui donnera l’opportunité de poser toutes les questions qu’il ou elle peut avoir.
  • Faites particulièrement attention aux situations potentiellement difficiles et apprenez à les gérer à l’avance : « Tu n’auras pas beaucoup de temps entre l’entraînement de football et le moment où la mère de Marc viendra te chercher pour aller au cinéma. Nous devons vraiment partir tout de suite après l’entraînement (avec toutes tes affaires !) pour que tu aies le temps de manger quelque chose sans trop nous presser. »
  • Répétez les règles, surtout celles auxquelles votre enfant n’est peut-être pas habitué, ainsi que les règles qui existent pour assurer sa sécurité. Savoir ce que l’on attend d’elle ou de lui à l’avance l’aidera à mieux assimiler toute nouvelle règle. De cette façon, même si votre enfant n’écoute pas lorsque d’autres parents, les animateurs ou les entraîneurs énoncent les règles, il/elle saura quoi faire. Par exemple : « Il est très important que tu te souviennes de ne pas monter sur le bateau avant ton animateur. Si le bateau chavire, tu pourrais être en danger. »
  • Prévenez les adultes responsables des domaines dans lesquels votre enfant peut avoir besoin d’aide et de la façon dont vous gérez ces comportements à la maison. De cette façon, tout le monde sera préparé.

Affaires de rechange et rappels

Les enfants présentant un TDAH ont parfois tendance à perdre leurs affaires, surtout celles qu’ils ne sont pas habitués à avoir dans leur sac comme de la crème solaire, du produit anti-insectes ou une serviette. Évitez la catastrophe en leur donnant ces produits en double exemplaire.

Si votre enfant va à la plage avec un ami, mettez deux tubes de crème et un chapeau dans son sac ; pour les séjours plus longs, comme les vacances en famille, emportez en grand nombre les produits qui se perdent facilement d’un logement à un autre, comme les maillots de bain, les brosses à dents et les lunettes de soleil.

Malheureusement, lorsque les enfants se retrouvent seuls, ils peuvent oublier d’utiliser certaines affaires, même s’ils en possèdent plusieurs exemplaires. Voici quelques façons de le leur rappeler :

  • Expliquez-leur les choses avant qu’ils ne partent et reliez chaque action à une expérience : « Bon, on est bien d’accord, à chaque fois que tu sors de l’eau, tu te mets de la crème solaire. »
  • Programmez des rappels sur son téléphone. Assurez-vous que ceux-ci soient répétés et que le volume soit assez fort pour qu’il ou elle les entendeà l’extérieur quand il y a du bruit.
  • Demandez l’assistance des adultes présents, mais assurez-vous que votre enfant ne se sente pas différent des autres. Par exemple, dites : « Parfois, mon fils oublie de mettre du spray anti-insectes, je pense qu’il n’est pas le seul. Pourriez-vous rappeler à tous les enfants d’en mettre pendant la randonnée ? »

Laissez votre enfant faire ses choix

Enfin, souvenez-vous que pour les enfants avec un TDAH, l’école peut être une source immense de stress et de pression. Les enfants doivent être actifs pendant les vacances d’été mais celles-ci doivent aussi être un moment où votre enfant peut se détendre et participer à des activités qui lui font plaisir et dans lesquelles il ou elle se sent compétent(e). Bien sûr, cela ne signifie pas que votre enfant doit passer toute la journée sur le canapé devant des jeux vidéo, mais plutôt qu’il ou elle doit avoir l’opportunité de faire ses propres choix pendant les vacances.

  • Si par exemple, vous avez inscrit votre fille à un stage d’initiation au basket mais que dès le premier jour, elle vous avoue qu’elle déteste ça, vous pouvez dire : « C’est très bien que tu m’en parles. Je veux que tu t’amuses cet été. Si tu ne veux pas jouer au basket, est-ce qu’il y a une autre activité que tu voudrais faire à la place ?
  • Si votre enfant ne s’intéresse pas aux activités classiques, suggérez-lui des options moins conventionnelles. Il existe de nombreuses façons de faire de l’exercice : escrime, cours de danse hip hop, ou plus original encore.
  • Si votre enfant insiste sur des activités en intérieur, Dr. Silverman conseille les stratégies de type « si…, alors… » : « Si tu vas jouer dehors avec ton frère pendant une heure, alors tu pourras faire un jeu vidéo après jusqu’au repas du soir. »
  • Encouragez votre enfant à proposer des activitésà faire en famille et demandez son avis lors de l’organisation de vos vacances.

Donner à votre enfant l’occasion de faire des progrès et de se détendre aidera toute la famille à passer de meilleures vacances, et cela aidera aussi votre enfant à bâtir sa confiance en soi et à acquérir des compétences qu’il ou elle pourra mettre en pratique à la rentrée scolaire. 

 

Source childmind.org 

Comment aider les enfants à effectuer les transitions ? 

Un matériel d’aide aux enfants présentant des troubles autistiques.

Free e-book Gratis  

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES SOCIALES | Situations sociales et sensations

AutismeEnfantLes troubles d’apprentissageParentsTdah

Articles populaires

  1. Je suis dyslexique, ce qui veut dire... | Upbility FR
  2. L’arbre des DÉPENDANCES | Upbility FR
  3. CEUX QUI CRITIQUENT | Upbility FR
  4. J’ai peur | Upbility FR
  5. La tasse des émotions | Upbility FR