0

Votre panier est vide

Dix choses qu’une personne autiste voudrait que l’on accepte

Dix choses qu’une personne autiste voudrait que l’on accepte

Les plus grands souhaits de Lydia Wayman pour être acceptée sans questions

Lydia Wayman

 

Lydia Wayman est une auteure, conférencière, blogueuse et porte-parole autiste de Pittsburgh. Son blog, Autistic Speaks, est très clair et incontournable si vous voulez avoir un aperçu de la façon dont une personne qui souffre de trouble autistique perçoit et ressent le monde qui l’entoure.

Cet article touchant et subtil est une contribution externe qu’elle a rédigée il y a quelques années pour une autre blogueuse dont nous suivons le travail avec intérêt, Michaela Searfoorce. Cette dernière invite d’autres personnes qui ont des besoins spéciaux à écrire des « Top Dix ». Vous pourrez lire d’autres articles de Lydia Wayman (en anglais) en suivant ce lien : https://autisticspeaks.wordpress.com/?ref=spelling. Vous trouverez également les « Top Dix » de Michaela Searfoorce sur son blog (en anglais) : https://thefoorce.com/.

Voici la liste de Lydia :

Le top dix des choses que je voudrais que vous acceptiez, sans poser de questions :

  1. Je peux être remarquablement douée pour certaines choses (par exemple, pour me souvenir avec précision de conversations des années après qu’elles ont eu lieu), et mauvaise dans des domaines qui semblent bien plus simples (par exemple, garder une trace d’un reçu ou me rappeler la procédure pour commander un médicament).
  1. Le fait que je trouve les mots pour écrire quelque chose ne signifie pas que j’ai les mots pour le dire.
  1. Je déteste faire une crise, particulièrement en public. S’il y avait une autre issue, c’est elle que je choisirais.
  1. Je ne fais jamais semblant de ne pas comprendre. Si je pose une question ou que je dis que je ne comprends pas quelque chose, cela veut dire que je ne le comprends pas. Dire que je le fais exprès, juste parce que cela a l’air simple, me donne l’impression d’être idiote – s’il vous plaît, évitez de le faire.
  1. Ce qui peut vous déranger légèrement, comme une ceinture de pantalon, peut me rendre revêche toute la journée, ou du moins jusqu’à ce que je change de vêtements. Si je suis de mauvaise humeur, c’est parce que je ne me sens pas à l’aise, au niveau sensoriel : quelque chose est inconfortable. Je continuerai d’être de mauvaise humeur tant que le problème ne sera pas résolu.
  1. Je ne peux pas contrôler mon enthousiasme pour les chats. Si vous les mentionnez ou que vous m’en montrez un, attendez-vous à ce que je sois emballée. Laissez-moi m’enthousiasmer. Un peu de joie n’a jamais fait de mal à personne, hein ?
  1. Souvent, je n’ai pas conscience des comportements qui peuvent me blesser. Je me griffe, je me frappe, je me mords et je me gratte, plus fréquemment encore quand je suis agitée. Sur le moment même, je ne réalise pas ce que je fais. Si je m’en rends compte, c’est tellement compulsif que je ne peux pas m’arrêter – et pourtant, il est certain que rationnellement, le résultat ne me plaît pas.
  1. Je reste la même, quelle que soit la manière dont j’interagis (ou non) avec mon environnement et avec mon entourage. C’est vrai : vous devrez peut-être changer certaines choses en fonction de la manière dont je réagis à un moment – mais, s’il vous plaît, continuez de me traiter normalement, comme la personne que je suis.
  1. L’interaction et le bonheur ne dépendent pas l’un de l’autre ! Je peux être aussi heureuse dans mon monde que quand je vous accorde toute mon attention. Mais dans ce domaine, beaucoup dépend de vous. Si je ne suis pas attentive et que vous me forcez à « agir de manière normale », alors non, je ne serai pas très heureuse. Si vous interagissez avec moi à un moment où je suis réceptive, je serai très heureuse.
  1. Bien que l’autisme signifie que je me concentre sur moi-même (après tout, « aut- » veut dire « soi-même »), il ne veut pas dire pour autant que je ne veux pas vous voir. Si vous pouvez venir vers moi, plutôt que de me forcer à sortir de mon monde pour venir vers vous, je vous accueillerai avec plaisir. Ici, il y a tout un univers… vous devriez peut-être venir le découvrir.

Lydia a écrit un livre, Living in Technicolor: An autistic’s thoughts on raising a child with autism. Il s’agit d’un ensemble d’articles de blogs, de poèmes, de questions et de réponses, ainsi que de recettes.

Source : 

Wayman Lydia, « 10 Things 1 Autistic Person Wants You to Accept », sur Child Mind Institute : https://childmind.org/article/10-things-1-autistic-person-wants-you-to-accept/ (dernière consultation le 3 mai 2017).

 


Les troubles du spectre autistique constituent des troubles du développement, qui compliquent souvent l’apprentissage des capacités basiques et complexes. Chez Upbility, nous proposons les outils adéquats pour une aide au comportement et au développement du langage, de la communication, des compétences sociales, etc. ! Tout notre matériel peut être utilisé par les parents comme par les spécialistes, à la maison comme en classe.

Le matériel d’Upbility est conçu par des personnes expérimentées, en tenant compte de vos besoins, et il est testé et régulièrement mis à jour.


Laisser un commentaire


Voir l'article entier

Musicothérapie : aborder l’autisme autrement
Musicothérapie : aborder l’autisme autrement

On observe une influence positive de la musicothérapie sur le développement des capacités des enfants qui présentent un trouble autistique. L’une des raisons pour lesquelles les spécialistes ont commencé à utiliser la musique comme thérapie est le fait qu’elle stimule les deux hémisphères du cerveau. 
Voir l'article entier
Conseils pour voyager avec des enfants qui présentent des difficultés
Conseils pour voyager avec des enfants qui présentent des difficultés

1 Commentaire

Voyager avec des enfants anxieux, qui se méfient du changement ou qui souffrent d’autres difficultés, peut être ardu, précisément parce qu’il s’agit d’une activité dont le but est de nous éloigner de la routine et de nous mettre en présence d’autres vues, d’autres bruits.
Voir l'article entier
Comment aider les enfants à effectuer les transitions ?
Comment aider les enfants à effectuer les transitions ?

1 Commentaire

Ces outils peuvent aider tous les enfants à effectuer les transitions ; cependant, ils sont plus particulièrement utiles pour les enfants atteints de TDAH, d’anxiété, d’autisme ou de problèmes de traitement sensoriel. Ils peuvent être déterminants d’une bonne ou d’une mauvaise journée. Au fil du temps, ils pourront aider à tracer la voie de la réussite.
Voir l'article entier
Nouveautés et mises à jour

Inscrivez-vous pour être informé(e) des soldes, des nouveautés et d'autres évènements

Pourquoi choisir des eBooks ?

Du matériel spécialisé disponible sur votre ordinateur en un seul clic !

- Nos eBooks sont respectueux de l’environnement et conçus expressément pour que seule une partie de leur contenu nécessite d’être imprimée.

- Vous pouvez acquérir les eBooks n’importe où, n’importe quand et les télécharger sur le support de votre choix. - L’utilisation des eBooks est très flexible, car ils se composent de pages d’exercices conçues spécialement pour être imprimées.

- Le matériel numérique de notre bibliothèque est sans cesse renouvelé : chaque titre s’enrichit au fil des ans de nouvelles activités et pages d’exercices.