Consultez nos offres ! Cliquez ici

OFFRE SPÉCIALE

10% de remise sur la série "Situations sociales Flip Cards"

3RE9W4HYS

Ce qu'il ne faut pas faire avec un autiste Asperger : Le guide pour la famille et les amis

Ce qu'il ne faut pas faire avec un autiste Asperger : Le guide pour la famille et les amis

Syndrome d'Asperger

Le syndrome d’Asperger est une forme d’autisme qui est souvent mal comprise par de nombreuses personnes. Il s’agit d’un trouble neurodéveloppemental qui affecte l’interaction sociale, la communication et le comportement. Contrairement à d’autres formes d’autisme, le syndrome d’Asperger ne comporte pas de déficience intellectuelle. Les personnes atteintes du syndrome d’Asperger ont des difficultés à comprendre et à interpréter les signaux sociaux, à établir un contact visuel et à développer des relations sociales. Elles présentent également souvent des comportements répétitifs et peuvent avoir un intérêt limité.

Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux est un ensemble de critères permettant de diagnostiquer les troubles psychiatriques humains, publié par l’American Psychiatric Association. L’édition la plus récente du manuel (DSM-5) a été publiée en 2013 et a été mise à jour avec de nouveaux troubles et critères de diagnostic.

Le diagnostic du syndrome est antérieur à la version du DSM-5 et est différent du diagnostic de trouble du spectre autistique (TSA) dans le DSM-5. Dans le DSM-IV, le syndrome d’Asperger était un sous-type de trouble du spectre autistique (TSA), mais il n’a pas été inclus en tant que diagnostic distinct dans le DSM-5. En fait, le DSM-5 a remplacé le terme “TSA” par “troubles du spectre autistique” et reconnaît les différentes formes de TSA, y compris l’ancien sous-type du syndrome. Le syndrome d’Asperger appartient au spectre de l’autisme (troubles du développement), qui désigne un groupe de troubles apparentés du système neuropsychologique humain qui affectent l’interaction sociale, la communication et le comportement. Les troubles du spectre autistique comprennent le trouble autistique classique, le syndrome d’Asperger, le retard de développement du langage et d’autres troubles connexes. Les enfants atteints du syndrome d’Asperger ont généralement une apparence normale et ne présentent pas de retard dans le développement du langage ou du développement cognitif. Toutefois, ils peuvent présenter des problèmes de communication, d’interaction et de comportement. Les adultes atteints du syndrome peuvent également avoir des besoins spécifiques en matière d'accompagnement social, professionnel et médical. Si un membre de votre famille ou un ami a reçu un diagnostic de syndrome d’Asperger, il est important de comprendre de quoi il s’agit et comment vous pouvez le soutenir. Ce guide vous fournira des informations sur ce qu’est le syndrome, comment il affecte les gens et comment vous pouvez les aider.

 Qu'est-ce que le syndrome d'Asperger ?

 Il s'agit d'une forme d'autisme de haut niveau, ce qui signifie que les personnes atteintes du syndrome d'Asperger ont une intelligence moyenne ou supérieure à la moyenne et peuvent communiquer verbalement.

Les caractéristiques du syndrome d'Asperger

Les caractéristiques du syndrome peuvent être différentes d’une personne à l’autre, mais certaines sont communes : Les particularités des personnes atteintes du syndrome d'Asperger incluent leurs intérêts spécifiques, leurs difficultés relationnelles, leur manière alternative de communiquer, leur empathie et leur apparence de 'normalité' qui peut masquer leur autisme dans certaines circonstances.

  • Les personnes atteintes d’asperger ont souvent du mal à s’exprimer émotionnellement et socialement. Elles peuvent avoir du mal à comprendre les signaux sociaux, à engager de petites conversations et à nouer et entretenir des amitiés. Elles peuvent également avoir du mal à faire preuve d’empathie ou à comprendre les sentiments des autres.
  • Intérêts limités et comportements répétitifs : Ils peuvent être obsédés par un sujet particulier, comme les trains ou les dinosaures, et passer des heures à se renseigner sur ce sujet. Ils peuvent également avoir certaines routines qu’ils suivent, comme le fait de toujours ranger leurs jouets dans un certain ordre et d’une certaine manière.
  • Problèmes sensoriels : Ils ont des problèmes sensoriels, comme une hypersensibilité au son, à la lumière ou au toucher. Ils peuvent se sentir dépassés dans des environnements bruyants ou bondés ou s’agiter si on les touche de manière inattendue.
  • Pensée littérale : ils ont souvent des difficultés avec le langage figuratif et le sarcasme. Ils peuvent prendre les choses trop au pied de la lettre et avoir du mal à comprendre les blagues ou les indices sociaux basés sur le langage indirect.
  • Routine et prévisibilité : Les personnes atteintes d’asperger bénéficient souvent de la structure et de la routine. Elles peuvent devenir stressées ou contrariées si leur routine est perturbée ou si des changements inattendus se produisent.
  • Grande attention aux détails : ils ont souvent une grande attention aux détails et peuvent être capables de remarquer des choses que les autres ne remarquent pas. Cela peut être un avantage, mais cela peut aussi les empêcher d’avoir une vue d’ensemble ou de hiérarchiser leurs tâches.
  • Ils ont de solides capacités de raisonnement et peuvent exceller en mathématiques ou en sciences. Cependant, ils peuvent avoir du mal à faire preuve d’une pensée abstraite ou créative.
  • Difficulté à effectuer des transitions : Les personnes atteintes du syndrome d’Asperger ont souvent des difficultés à passer d’une activité ou d’un environnement à un autre. Elles peuvent se sentir dépassées ou bouleversées si elles sont pressées ou si elles n’ont pas assez de temps pour se préparer à un changement. 
asperger

Causes du syndrome d'Asperger

 Les causes du syndrome d'Asperger ne sont pas entièrement comprises, mais la recherche a montré qu'il y a la présence combinée de nombreux facteurs génétiques et environnementaux.

 Certains des facteurs génétiques associés au syndrome d'Asperger sont les suivants :

  1. Expulsion sélective par les parents. Il a été démontré que les parents qui ont hérité du gène du syndrome d'Asperger sont plus susceptibles de faire une fausse couche avec leur enfant autiste.
  2. Facteurs héréditaires. Des recherches ont montré que les personnes atteintes du syndrome d'Asperger ont souvent des antécédents familiaux d'autisme ou d'autres troubles du développement.
  3. Mutations génétiques. L'étude des gènes des personnes atteintes du syndrome d'Asperger a mis en évidence un certain nombre de mutations associées à ce syndrome.

Outre les facteurs génétiques, des facteurs environnementaux ont été identifiés comme étant associés au syndrome, notamment :

  1. Changements brusques de régime alimentaire. Certains rapports indiquent que les changements de régime alimentaire, comme l'introduction de nouveaux aliments, peuvent affecter le comportement des enfants atteints d'Asperger.
  2. L'exposition à des substances toxiques. Les chercheurs ont suggéré qu'une exposition importante à des substances toxiques, telles que des pesticides et des produits chimiques, pourrait être liée au syndrome.
  3. Troubles de la communication et du comportement du parent. Selon certains rapports, les troubles de la communication et du comportement des parents peuvent avoir une incidence sur le développement de l'autisme chez leurs enfants.

Bien que l'étiologie du syndrome d'Asperger reste un mystère, la recherche continue d'aider à comprendre ce trouble et à améliorer les approches thérapeutiques. 

asperger
 

Le diagnostic du syndrome d'Asperger peut s'avérer difficile, car il n'existe aucun test ou examen de laboratoire permettant de détecter la pathologie. Cependant, les professionnels de la santé peuvent parvenir à un diagnostic en se basant sur l'évaluation du comportement et des symptômes.  Le trouble du développement désigne une situation dans laquelle l'enfant ne se développe pas normalement sur le plan des compétences sociales, de la communication et du comportement. Le diagnostic de ce syndrome requiert la présence exclusive d'un handicap social et une fixation exclusive sur les intérêts et les activités de l'enfant.  Le diagnostic implique généralement les procédures suivantes :

  1. Entretien avec le patient : Le spécialiste s'entretient avec le patient et discute de ses comportements, de ses difficultés sensorielles et de ses performances à l'école ou au travail.

  2. Entretien avec les parents et les soignants : Le spécialiste discute avec les parents et les soignants de l'individu de l'historique de son développement, de ses comportements et de ses difficultés sensorielles.

  3. Évaluation de l'individu par un médecin spécialiste : Le spécialiste évaluera l'individu et examinera ses symptômes afin d'exclure d'autres pathologies susceptibles de se développer, comme la schizophrénie, les troubles bipolaires ou la dépression.

  4. Évaluation des symptômes sociaux et comportementaux : le spécialiste évalue les symptômes sociaux et comportementaux de la personne, notamment la faiblesse des interactions sociales, la concentration sur un sujet ou une activité et les comportements répétitifs.

Le diagnostic du syndrome d'Asperger peut être un processus compliqué et long. Cependant, il est important de demander l'aide d'un spécialiste, tel qu'un pédopsychiatre ou un spécialiste de l'autisme, pour obtenir un diagnostic clair et un traitement adapté.

Comment le syndrome d'Asperger affecte les gens

Le syndrome d’Asperger peut affecter les gens de différentes manières. Il affecte également les adultes, qui peuvent rencontrer des difficultés similaires dans leur vie quotidienne. Les personnes atteintes d’Asperger ont plus de difficultés à interagir socialement, tandis que d’autres peuvent avoir des difficultés avec le traitement sensoriel. Le syndrome d’Asperger peut affecter les personnes de différentes manières :

Interaction socialeL’interaction sociale est l’un des domaines clés affectés par le syndrome d’Asperger. Une personne atteinte du syndrome d’Asperger a généralement des difficultés d’interaction sociale pour comprendre et interpréter les indices sociaux tels que le langage corporel, les expressions faciales et les indices non verbaux. Cela peut rendre difficile la participation à des situations sociales et la communication efficace avec d’autres personnes.  Ils ont des difficultés à comprendre les règles sociales et à faire preuve d’un comportement approprié dans les situations sociales. Il peut également leur être difficile de comprendre les messages sociaux transmis par le langage corporel, comme les expressions faciales ou les mouvements du corps. En conséquence, elles peuvent donner l’impression de ne pas s’intéresser à leur interlocuteur ou d’être distantes.

Ils peuvent également avoir une capacité limitée à reconnaître et à comprendre les sentiments des autres. Cela peut les conduire à ne pas réagir dans des situations sociales, par exemple lorsqu’un ami a besoin d’aide ou qu’un collègue est bouleversé. Intérêts limités et comportements répétitifsLes personnes atteintes d’Asperger ont parfois des intérêts limités et des comportements répétitifs. Elles sont susceptibles d’être obsédées par un sujet particulier, comme les trains ou les dinosaures, et de passer des heures à se renseigner sur ce sujet. Elles peuvent également avoir certaines routines à suivre, comme le fait de toujours ranger leurs jouets dans un certain ordre et d’une certaine manière.

Problèmes sensorielsDe nombreuses personnes atteintes du syndrome d’Asperger ont des problèmes sensoriels, comme une hypersensibilité au son, à la lumière ou au toucher. Elles peuvent se sentir dépassées dans des environnements bruyants ou bondés ou s’agiter si elles sont touchées inopinément. L’imagination socialeL’imagination sociale désigne la capacité d’une personne à imaginer et à comprendre les pensées, les sentiments et les intentions des autres. Le manque d’imagination sociale est une caractéristique commune des enfants atteints du syndrome d’Asperger.

Comment aider une personne atteinte du syndrome d'Asperger ?  

asperger

 

Si vous avez un membre de votre famille ou un ami atteint du syndrome d’Asperger, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour le soutenir. Un accompagnement adéquat est essentiel pour les aider tout au long de leur vie. Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire :

En savoir plus sur le syndrome d'Asperger

La première étape pour soutenir une personne atteinte du syndrome d’Asperger est d’en savoir plus sur ce trouble. Lisez des livres, des articles et des blogs sur le syndrome d’Asperger pour mieux comprendre ce qu’il est et comment il affecte les gens. Parlez à votre proche de ses expériences et demandez-lui comment vous pouvez l’aider.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire d’autres articles sur le syndrome d’Asperger.

 Soyez patient

 Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger ont des difficultés à communiquer, il est donc important d'être patient avec elles. Donnez-leur le temps de traiter l'information et de répondre. Soyez clair et direct dans votre communication et évitez d'utiliser le sarcasme ou le langage figuré.

Respecter leurs intérêts

 Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger ont souvent des centres d'intérêt restreints, il est donc important de respecter et de soutenir leurs passions. Si votre proche est obsédé par un sujet particulier, encouragez-le à le poursuivre et à en apprendre davantage à son sujet.

 Fournir une structure

 Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger bénéficient souvent de la structure et de la routine. Essayez d'établir un programme prévisible et évitez autant que possible les changements inattendus. Cela peut aider votre proche à se sentir plus à l'aise et à garder le contrôle.

 Utiliser des aides visuelles

 Les aides visuelles, comme les horaires ou les cartes illustrées, peuvent être utiles aux personnes atteintes du syndrome d'Asperger. Ces outils peuvent les aider à comprendre les attentes et à s'orienter dans leurs routines quotidiennes. Ils peuvent également être utiles dans des situations sociales, par exemple en utilisant une carte illustrée pour indiquer qu'elles ont besoin d'une pause ou qu'elles se sentent dépassées.

Comprendre les problèmes sensoriels

 Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger ont souvent des problèmes sensoriels, il est donc important d'être compréhensif et de s'adapter. Si votre proche est sensible au bruit, essayez d'éviter les environnements bruyants ou bondés. S'il est sensible au toucher, évitez les contacts physiques inattendus.

 Encourager la socialisation

 Bien qu'une personne atteinte d'asperger puisse avoir des difficultés à interagir socialement, il est important de l'encourager à se socialiser et à établir des contacts. Cela peut l'aider à développer ses compétences sociales et à nouer des relations. Envisagez de l'inscrire à un groupe de compétences sociales ou à une activité qui correspond à ses intérêts.

 Apporter un soutien émotionnel

 Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent souffrir d'anxiété, de dépression ou d'autres difficultés émotionnelles. Apportez-leur un soutien affectif et encouragez-les à demander une aide professionnelle si nécessaire. Faites-leur savoir qu'elles ne sont pas seules et que vous êtes là pour les soutenir. 

Développement des compétences sociales

 Le développement des compétences sociales est important pour les personnes atteintes du syndrome d'Asperger, car il les aide à communiquer efficacement et à développer des relations sociales. Les conseils suivants peuvent aider les personnes atteintes du syndrome d'Asperger à développer leurs aptitudes sociales :

  • Encouragez la participation à des activités qui impliquent une interaction, comme les équipes sportives, les clubs scolaires ou d'autres groupes sociaux. Ces activités peuvent contribuer à développer les compétences sociales et aider les personnes atteintes d'Asperger à communiquer efficacement avec d'autres personnes.
  • Enseignez les normes et les règles sociales. Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent ne pas comprendre naturellement les règles sociales, mais elles peuvent apprendre ces règles par l'éducation et la pratique.
  • Utilisez le renforcement positif pour encourager les comportements appropriés. Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent être récompensées de manière positive pour leur comportement, ce qui les aidera à développer des compétences sociales plus positives.
  • Enseignez les techniques de communication. Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent ne pas comprendre l'importance de la communication, mais elles peuvent apprendre à communiquer par l'éducation et la pratique.
  • Aidez les personnes atteintes d'Asperger à comprendre les besoins et les sentiments des autres. Les personnes atteintes d'Asperger peuvent ne pas comprendre entièrement les sentiments et les besoins des autres, mais elles peuvent apprendre à les comprendre et à se comporter en conséquence.
  • Utilisez la technologie. La technologie peut aider les personnes atteintes d'Asperger à communiquer et à interagir avec les autres. L'utilisation d'Internet, des médias sociaux et d'autres technologies peut faciliter la communication et le partage d'informations avec les autres.
  • Encouragez les personnes à s'intéresser aux intérêts des autres. Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger ont des intérêts limités, mais elles peuvent apprendre à s'intéresser aux intérêts des autres et à communiquer avec eux en fonction de leurs intérêts communs.

              Difficultés sensorielles

              Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent avoir des difficultés sensorielles, ce qui peut affecter leur capacité à répondre aux stimuli sensoriels et à communiquer efficacement avec d'autres personnes. Les difficultés sensorielles peuvent concerner la façon dont elles perçoivent le son, la lumière, la texture, le goût et l'odeur.
               Les difficultés sensorielles les plus courantes associées au syndrome d'Asperger sont les suivantes :

              1. Hypersensibilité aux sons : Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent percevoir les sons différemment des autres personnes. Elles peuvent être gênées par des sons forts, comme la musique ou le bruit de la circulation.
              2. Certaines personnes peuvent avoir une hypersensibilité au son : À l'inverse, il peut y avoir une hypersensibilité au son, de sorte que les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent ne pas réagir au son dans une mesure suffisante.
              3. Hypersensibilité à la lumière : Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent percevoir la lumière différemment des autres personnes et peuvent être gênées par une lumière vive ou des changements d'éclairage.
              4. Hyper-sensibilité à la texture : Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent être sensibles à la texture et ne peuvent tolérer les vêtements ou les tissus qui sont inconfortables.
              5. Hypersensibilité à la texture : À l'inverse, il peut également y avoir une hypersensibilité à la texture, de sorte que les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent ne pas réagir à la texture des objets dans la même mesure que les autres personnes.
                  asperger asperger-livre 

                  Difficultés d'apprentissage

                  Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent rencontrer des difficultés en matière d'éducation et d'apprentissage dans plusieurs domaines de leur vie. Cela peut être dû à leur isolement et à leur difficulté à interagir et à communiquer, ce qui rend plus difficile leur intégration dans une classe ou un groupe social. Cependant, il existe d'autres raisons qui peuvent expliquer les difficultés d'apprentissage des personnes atteintes du syndrome d'Asperger, par exemple :

                  1. Comportements répétitifs : Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger ont tendance à répéter certains comportements et activités, comme leurs préférences tactiques, et ont des difficultés à répondre aux nouvelles situations et demandes.
                  2. Difficultés à reconnaître et à attribuer un sens sémantique : Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent avoir des difficultés à reconnaître et à attribuer un sens sémantique, en particulier lorsqu'il s'agit de concepts abstraits ou complexes.
                  3. Difficultés de perception et de traitement visuospatiaux : Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent éprouver des difficultés de perception et de traitement visuospatial, ce qui peut rendre difficile la compréhension des objets et de leur disposition spatiale, ainsi que la perception et la compréhension de la disposition du temps et de la durée.
                  4. Difficultés à échanger des informations : Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent avoir des difficultés à échanger des informations et à s'engager dans des interactions sociales, car elles ont du mal à comprendre le sens social des mots et des actions des autres.

                  Communication verbale

                  La communication verbale est l'une des principales difficultés rencontrées par les personnes atteintes du syndrome d'Asperger. En effet, elles ont des difficultés à communiquer et à interpréter le sens social des mots et des actions. Il peut également y avoir des difficultés d'expression orale, de syntaxe et de compréhension du langage. Voici quelques-uns des symptômes qui peuvent être liés à la communication :

                  L'isolement et le détachement : Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent s'isoler des autres et éviter toute interaction.

                  Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger et d'autres personnes s'isolent et peuvent s'éviter : Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger ont tendance à utiliser des phrases stéréotypées et analytiques, ainsi qu'à répéter un vocabulaire sans fin et des généralisations.

                  Manque d'intérêt social : Les personnes atteintes du syndrome d'Asperger peuvent avoir des difficultés à communiquer avec les autres, car elles ne manifestent pas le même intérêt social que les autres.

                  Manque de compétences sociales : les personnes atteintes du syndrome d'Asperger ont des difficultés à comprendre la signification sociale des mots et des actions et peuvent ne pas être en mesure de répondre aux signaux sociaux envoyés par les autres personnes.

                  Thérapie comportementale

                  La thérapie comportementale est une méthode efficace de traitement des enfants atteints du syndrome d'Asperger. L'objectif de la thérapie comportementale est d'aider les enfants à développer des compétences sociales et à apprendre à communiquer efficacement avec les autres.

                   La thérapie comportementale comprend généralement les techniques suivantes :

                  • Thérapie de renforcement comportemental : Dans cette thérapie, les thérapeutes récompensent le comportement positif de l'enfant et ignorent son comportement négatif. De cette façon, les enfants apprennent qu'un bon comportement donne des résultats.
                  • Thérapie des compétences sociales. Les thérapeutes peuvent utiliser des jeux de rôle, ainsi que d'autres jeux, pour enseigner à l'enfant des compétences sociales.
                  • La thérapie d'induction : Dans cette thérapie, les thérapeutes utilisent les intérêts de l'enfant comme motivation pour lui enseigner de nouvelles aptitudes sociales. Par exemple, si l'enfant s'intéresse aux autoroutes, le thérapeute peut utiliser les autoroutes pour lui enseigner des compétences sociales.
                  • Thérapie de changement de comportement : Dans cette thérapie, les thérapeutes apprennent à l'enfant à faire face aux problèmes de sa vie quotidienne. Il peut s'agir d'apprendre à l'enfant à gérer ses émotions négatives et à exprimer ses sentiments.
                  • Thérapie de compréhension des règles sociales : Dans cette thérapie, les thérapeutes peuvent enseigner à l'enfant les règles d'interaction et de communication. Ils peuvent utiliser des jeux et des jeux de rôle pour expliquer les normes sociales à l'enfant.

                  Conclusion

                  Comprendre le syndrome d’Asperger est essentiel pour soutenir les personnes qui en sont atteintes. Il est également crucial de reconnaître les erreurs fréquentes dans l'accompagnement des personnes autistes pour mieux les éviter. Les personnes atteintes du syndrome d’Asperger peuvent avoir des difficultés d’interaction, de communication et des problèmes sensoriels, mais avec de la compréhension et du soutien, elles peuvent mener une vie épanouie. En vous renseignant sur ce trouble, en faisant preuve de patience, en respectant leurs intérêts et en leur apportant une structure et un soutien émotionnel, vous pouvez aider votre proche atteint du syndrome d’Asperger à surmonter les difficultés auxquelles il peut être confronté. N’oubliez pas que chaque personne atteinte du syndrome d’Asperger est unique et qu’il est important de travailler avec elle pour trouver les stratégies qui lui conviennent le mieux.

                  En outre, l’éducation et la sensibilisation sont tout aussi importantes pour comprendre le syndrome d’Asperger. Les enseignants, les partenaires et les pairs doivent être informés des symptômes et des difficultés que rencontrent les personnes atteintes du syndrome d’Asperger. En comprenant et en étant sensibles à leurs besoins, les personnes de leur entourage peuvent contribuer à développer une attitude respectueuse des personnes atteintes du syndrome d’Asperger et à créer un environnement favorable. Il existe également de nombreuses organisations et ressources qui peuvent aider les personnes atteintes du syndrome d’Asperger et leurs familles à mieux comprendre et gérer leur maladie. Ces ressources comprennent des séminaires, des conférences, des essais cliniques et des livres sur le syndrome d’Asperger.

                  Copyright Upbility 2023

                  Copyright Upbility Publications 2023 

                  Matériel sur l’autisme: