Passer au contenu
TDAH-et-mensonge

TDAH et mensonge

TDAH et mensonge : Les raisons pour lesquelles les enfants atteints de TDAH sont enclins à mentir

Les enfants disent souvent de petits mensonges pour éviter les punitions ou pour repousser les limites. Mais pour les enfants atteints de TDAH, le mensonge peut devenir un problème plus important s'il n'est pas géré efficacement.

Alors, pourquoi les enfants atteints de TDAH mentent-ils ? Une réponse simple est que le mensonge peut en fait être un symptôme du TDAH. Vous pourriez constater que la compréhension des causes profondes et la façon de les gérer peuvent conduire à de meilleures relations parents-enfants.

Examinons en profondeur le lien entre le TDAH et les mensonges, ainsi que ce que vous pouvez faire pour aider votre enfant.

Le cerveau du TDAH

Nous savons que la structure du cerveau du TDAH diffère de celle d'un cerveau neurotypique. La recherche a révélé des modèles de niveaux de dopamine plus faibles et un cortex préfrontal plus petitchez les personnes atteintes du TDAH. Ces différences entraînent souvent un dysfonctionnement des fonctions exécutives.

Les fonctions exécutives sont un groupe de compétences qui contrôlent des processus tels que la mémoire, la concentration et l'impulsivité. Il n'existe pas de recherche concrète définissant le lien entre le TDAH et le mensonge. Mais les théories désignent souvent le dysfonctionnement des fonctions exécutives comme le principal coupable.

Pourquoi les enfants atteints du TDAH mentent-ils ?

Alors, pourquoi le TDAH encourage-t-il le mensonge ? Il existe quelques théories expliquant pourquoi les enfants atteints du TDAH semblent mentir davantage.

Mécanisme d'adaptation

Les enfants neurodivergents et neurotypiques utilisent le mensonge comme mécanisme d'adaptation. Ils veulent éviter les punitions et insistent donc sur le fait qu'ils n'ont pas cassé la tasse ou frappé leur frère ou leur sœur. Mais cela peut devenir un problème plus profond pour les enfants atteints de TDAH.

Ils peuvent mentir sur l'accomplissement de tâches difficiles, comme les devoirs. Bien qu'à première vue, cela ressemble à un mensonge d'enfant neurotypique, cela peut en fait indiquer qu'ils ont besoin de plus d'aide. Leurs devoirs sont peut-être trop difficiles à faire ou ils ont des difficultés à se concentrer.

Le mensonge comme mécanisme d'adaptation leur est plus facile que de demander de l'aide, surtout s'ils ont honte ou s'ils sont victimes d'intimidation. Ce phénomène est souvent observé à l'école et constitue un défi pour les éducateurs.

Impulsivité

L'un des signes les plus évidents du TDAH chez les enfants est le manque de contrôle des impulsions. L'impulsivité peut les amener à mentir sans réfléchir à la situation. Cela peut également les pousser à être méchants sans en avoir conscience.

Par exemple, ils peuvent faire quelque chose d'impulsif, comme dessiner sur un mur avec des crayons de couleur. L'action échappe à leur contrôle, et lorsqu'ils réalisent ce qu'ils ont fait, ils mentent. Lorsqu'ils disent « je n'ai pas fait ça », ils croient vraiment qu'ils n'avaient pas l'intention de le faire.

Problèmes de communication

Une raison surprenante pour laquelle les enfants mentent pourrait être aussi simple que des problèmes de communication. Si vous leur dites de ranger leur chambre alors qu'ils ne sont pas concentrés, ils ne se souviendront pas de la tâche. À l'école, ils peuvent se perdre dans une liste de directives à suivre et mentir lorsqu’ils n’ont pas fait leur travail correctement.

Comment les parents peuvent-ils aider ?

La première étape consiste à distinguer les mensonges nuisibles des mensonges en tant que symptôme du TDAH. Ces derniersne devraient pas être punis car il peut diminuer l'estime de soi et la motivation des enfants. Mais en tant que parent, vous pouvez aborder la tromperie de différentes manières :

-Éviter la honte, se concentrer sur la compréhension

- Déterminer la cause du mensonge

- S’informer sur le TDAH et le mensonge

- Permettre à votre enfant de participer à la recherche d'une solution.

- Montrer l'exemple en disant la vérité autant que possible

L'une des façons les plus efficaces d'aider l’enfant est de s'attaquer au dysfonctionnement exécutif. Commencez par vous informer, puis mettez en œuvre des méthodes pour améliorer la fonction exécutive. Vous constaterez probablement une diminution significative des mensonges impulsifs.

Le lien entre le TDAH et le mensonge

Le mensonge en tant que symptôme du TDAH peut être frustrant tant pour les parents que pour les enfants. Vous pouvez vous sentir coincé entre l'envie de punir votre enfant et le fait de savoir que ce n'est pas la solution.

La meilleure chose à faire dans cette situation est d'en apprendre le plus possible sur ce lien. Ensuite, élaborez un plan qui cible les causes du mensonge plutôt que les mensonges eux-mêmes.

Commencez par parcourir le catalogue de ressources numériques pour le TDAHd'Upbility. Nous proposons des outils et des feuilles de travail pour vous aider à gérer efficacement les symptômes de votre enfant !

Aliki Kassotaki | logopède, MSc, BSc 

Copyright Upbility.fr 2022

Signes de harcèlement des autistes et comment aider votre enfant

Téléchargez Poster gratuitement ici

Vous pouvez également lire 

Chez Upbility, nous nous efforçons de fournir des informations précises et à jour sur le TDAH, aux cliniciens, aux thérapeutes et aux parents. Nous disposons d’une riche bibliothèque d’ouvrages qui peuvent vous aider dans votre cheminement pour intervenir, gérer et traiter ce trouble. 

Nous avons rassemblé un certain nombre d'outils, de feuilles de travail et d'exercices qui peuvent aider à développer les compétences appropriées pour les enfants atteints de TDAH. 

Article précédent Améliorer l'estime de soi de votre enfant grâce aux activités extra-scolaires
Articles suivant 6 atouts majeurs pour les enfants