0

Votre panier est vide

La communication non verbale

1 Commentaire

La communication non verbale

Lorsque nous interagissons avec d’autres personnes, nous envoyons et recevons continuellement des signaux silencieux. Tous nos comportements non verbaux envoient des messages forts – les gestes que nous faisons, la manière dont nous nous asseyons, la vitesse et l’intonation avec lesquelles nous parlons, la distance à laquelle nous nous tenons de notre interlocuteur, ou encore le contact visuel que nous établissons. Ces messages ne cessent pas quand nous nous arrêtons de parler : même silencieux, nous communiquons de manière non verbale.

Les messages non verbaux nous permettent :

  • d’accentuer ou de modifier un message verbal. Par exemple, hocher la tête en disant « oui » montre à un interlocuteur que l’on est entièrement d’accord avec lui. En revanche, hausser les épaules avec une expression triste, alors que l’on dit « Je vais bien, merci. », peut signifier qu’en réalité, on ne va pas aussi bien qu’on l’affirme.
  • Les messages non verbaux nous permettent aussi de transmettre des informations sur notre état émotionnel,
  • de préciser ou de renforcer notre relation avec notre interlocuteur,
  • de réagir à ce qu’il dit ou fait,
  • de rythmer la conversation, en marquant son début ou sa fin.


Les cinq rôles de la communication non verbale

La répétition :les signaux non verbaux peuvent reprendre le message pour le renforcer.

La contradiction :les signaux non verbaux peuvent contredire le message que l’on essaie de faire passer.

La substitution :les signaux non verbaux peuvent se substituer au message verbal. Par exemple, il arrive souvent que les yeux d’une personne transmettent un message beaucoup plus fort que ses paroles.

Le complément :les signaux non verbaux peuvent ajouter des informations ou compléter un message.

L’accentuation : les signaux non verbaux peuvent accentuer un message verbal.

 

Les types de communication non verbale

Il existe plusieurs types différents de communication non verbale. Ci-dessous sont répertoriés les plus importants.

Les expressions faciales

Le visage humain est particulièrement expressif. Il est en mesure de transmettre d’innombrables sentiments ou émotions, sans une parole. Les expressions du visage qui montrent la joie, la tristesse, la colère, la surprise, la peur et le dégoût sont communes à toutes les cultures.

Les mouvements et la posture

Nos impressions sur les gens sont influencées par la manière dont ils s’assoient, marchent, se lèvent ou tiennent leur tête ; de même, la façon dont nous bougeons et dont nous nous tenons fournit un grand nombre de renseignements à notre sujet. Ce type de communication non verbale comprend le maintien, la position et les différents mouvements du corps.

Les gestes

Les gestes font partie intégrante de notre vie. Nous utilisons souvent nos mains dans la conversation, de manière spontanée et inconsciente. Cependant, le sens des gestes peut différer fortement d’une culture à l’autre. C’est pourquoi il est important d’être attentif pour éviter les malentendus.

Le contact visuel

Étant donné l’importance qu’il revêt pour la plupart des gens, le contact visuel est un type particulièrement important de communication non verbale. La manière dont nous regardons quelqu’un peut transmettre beaucoup d’informations, telles que l’intérêt, la tendresse, l’hostilité ou l’attirance. Le contat visuel est également important pour entretenir la conversation et pour évaluer la réaction de la personne en face de soi.

Le contact physique

Nous communiquons en grande partie par le contact physique. Pensez par exemple aux messages suivants : une faible poignée de main, une petite tape sur l’épaule, une accolade chaleureuse, une claque rassurante, etc.

La proxémie

Vous êtes-vous déjà senti mal à l’aise durant une conversation parce que votre interlocuteur se tenait trop près de vous et envahissait votre espace ? Nous avons tous besoin d’un espace personnel, même si ce besoin diffère selon la culture, la situation et la proximité de la relation. Vous pouvez utiliser la distance interpersonnelle pour exprimer un grand nombre de messages différents, comme la familiarité, l’amour, l’agressivité ou la domination.

La voix

Les paroles sont importantes, mais la façon dont on les dit joue également un rôle dans la conversation. Quand nous parlons, nos interlocuteurs interprètent notre voix. Celle-ci se caractérise par le ton et le volume, qui peuvent laisser transparaître le sarcasme, la colère, l’amour, la confiance, etc.

L’apparence

Les couleurs que nous choisissons, nos vêtements, notre coiffure et d’autres éléments qui constituent notre apparence sont aussi considérés comme un moyen de communication non verbale. Des recherches ont montré que des couleurs différentes pouvaient provoquer des humeurs différentes. L’apparence peut modifier les réactions naturelles, les jugements et les interprétations.

La nouvelle série « Les grandes compétences sociales »est conçue pour le développement de ces compétences chez les enfants qui présentent des troubles autistiques. Ce programme est prévu pour développer l’empathie, ainsi que la capacité à entamer le dialogue et à réagir de la meilleure manière possible dans une interaction.


1 Réponse

Benkhalef
Benkhalef

février 03, 2017

Bonjours
Je trouve vos thèmes intéressants.

Laisser un commentaire


Voir l'article entier

Dix choses qu’une personne autiste voudrait que l’on accepte
Dix choses qu’une personne autiste voudrait que l’on accepte

 

Lydia Wayman est une auteure, conférencière, blogueuse et porte-parole autiste de Pittsburgh. Son blog, Autistic Speaks, est très clair et incontournable si vous voulez avoir un aperçu de la façon dont une personne qui souffre de trouble autistique perçoit et ressent le monde qui l’entoure.

Voir l'article entier
Conseils pour voyager avec des enfants qui présentent des difficultés
Conseils pour voyager avec des enfants qui présentent des difficultés

1 Commentaire

Voyager avec des enfants anxieux, qui se méfient du changement ou qui souffrent d’autres difficultés, peut être ardu, précisément parce qu’il s’agit d’une activité dont le but est de nous éloigner de la routine et de nous mettre en présence d’autres vues, d’autres bruits.
Voir l'article entier
Comment aider les enfants à effectuer les transitions ?
Comment aider les enfants à effectuer les transitions ?

1 Commentaire

Ces outils peuvent aider tous les enfants à effectuer les transitions ; cependant, ils sont plus particulièrement utiles pour les enfants atteints de TDAH, d’anxiété, d’autisme ou de problèmes de traitement sensoriel. Ils peuvent être déterminants d’une bonne ou d’une mauvaise journée. Au fil du temps, ils pourront aider à tracer la voie de la réussite.
Voir l'article entier
Nouveautés et mises à jour

Inscrivez-vous pour être informé(e) des soldes, des nouveautés et d'autres évènements

Pourquoi choisir des eBooks ?

Du matériel spécialisé disponible sur votre ordinateur en un seul clic !

- Nos eBooks sont respectueux de l’environnement et conçus expressément pour que seule une partie de leur contenu nécessite d’être imprimée.

- Vous pouvez acquérir les eBooks n’importe où, n’importe quand et les télécharger sur le support de votre choix. - L’utilisation des eBooks est très flexible, car ils se composent de pages d’exercices conçues spécialement pour être imprimées.

- Le matériel numérique de notre bibliothèque est sans cesse renouvelé : chaque titre s’enrichit au fil des ans de nouvelles activités et pages d’exercices.